'e

       La CNAR est un établissement public doté de l'autonomie administrative et financière et d'une indépendance fonctionnelle, chargé de l'application des textes béninois et africains ainsi que des conventions internationales relatifs à la reconnaissance de la qualité de réfugié, d'apatride et à l'admission à la protection subsidiaire. 
                     
 

                                                                                         

                                                                                         En savoir plus sur la CNAR

 

 

Demander l'Asile au Bénin

Sample image

Informations utiles .

En savoir plus

Personnes protégées

Sample image

Solliciter nos services en ligne.

Etat-civil/Adresse

Informations Pays d'origine

Sample image

Consulter nos publications

Lire la suite.

Textes normatifs

Sample image

Tous les intruments juridiques .

Les consulter

Nouvelles et Actualités

Les principes de la protection internationale du réfugié Les principes de la protection internationale du réfugié dimanche 4 octobre 2015 " Les questions liées à la protection du réfugié sont d’actualité. Pour s...
La protection des réfugiés : un plan d'action en 10 points La protection des réfugiés : un plan d'action en 10 points dimanche 4 octobre 2015 "Alors que les réfugiés et demandeurs d’asile représentent une part relativ...
L'approche commune de la CEDEAO sur la migration L'approche commune de la CEDEAO sur la migration dimanche 4 octobre 2015 "Les Etats membres de la CEDEAO sont engagés dans un processus de constitution ...

Deutschland online bookmaker http://artbetting.de/bet365/ 100% Bonus.

Rapport de formation à Ouagadougou

"Le Bureau régional pour l'Afrique de l'Ouest et du centre de l'OIM à Dakar (Sénégal) a organisé du 7 au 9 avril  2010 à Ouagadougou (Burkina Faso) un atelier régional de formation sur la protection des migrants dans la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). 

L’atelier, organisé en coopération avec la CEDEAO et le soutien du Bureau International du Travail (BIT), du Haut-commissariat aux Droits de l'Homme (OHCHR) et de l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), visait à former 16 personnes représentants les comités d'éligibilité au statut de réfugié, les comités de lutte contre la traite, les ONG actives dans le domaine de la migration et les institutions nationales des Droits de l'Homme des quatre pays (Bénin, Burkina Faso, Niger et Togo), aux questions relatives à la protection des migrants sous nos latitudes d’Afrique de l’ouest. 

Cet atelier s'inscrit dans le cadre des recommandations de la conférence tenue à Dakar en novembre 2008 qui a porté sur la protection des réfugiés et la migration. Il s'insère également dans les actions de renforcement du dialogue sur la migration en Afrique de l'Ouest, initié par la CEDEAO et soutenu par l'OIM dans le cadre du Processus de Consultation  Régional lancé à Dakar en octobre 2000. Cette conférence avait mis l'accent sur la nécessité d'adapter l'assistance et la protection à l'ensemble des personnes vulnérables engagées dans des flux migratoires mixtes en Afrique de l'Ouest. La gestion de ces flux est entrée dans l'agenda des Etats membres de la CEDEAO, si bien que l'institution a adopté en janvier 2008 l'Approche Commune de la CEDEAO sur la migration, qui jette les bases d'une politique migratoire régionale et guide l'action des divers acteurs intervenant dans le domaine.

Les participants à l’atelier de Ouagadougou se sont penchés sur la mise en œuvre harmonisée des instruments (Protocoles de la CEDEAO relatifs à la liberté de circulation, de résidence et d’établissement) qui régissent la circulation des personnes en Afrique de l’Ouest et sur l’établissement de mécanismes de référence et de soutien pour les demandeurs d’asile, les migrants vulnérables, les mineurs non accompagnés et les victimes de la traite. 

L’atelier a été financé par le Département d'Etat américain, à travers son Bureau pour la Population, les Réfugiés et la Migration (PRM)."

Download Template Joomla 3.0 free theme.

Publications et Instruments juridiques

Nous Contacter

Vous pouvez solliciter l'assistance de la CNAR en nous écrivant à l'adresse suivante :

  • Téléphone: +229 21 - - -

Rejoignez-nous !

La CNAR Bénin est également présente sur les réseaux sociaux. Rejoignez-nous.

Qui est en ligne ?

Nous avons 69 invités et aucun membre en ligne

L'Institution

Strutures de tutelle